Front Matter

Front Matter

Author(s):
International Monetary Fund. Statistics Dept.
Published Date:
April 2000
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Traduction et composition

Bureau des services linguistiques du FMI

© 2000 Fonds monétaire international

Cataloging-in-Publication Data

Manuel de statistiques monétaires et financières—Washington, États-Unis:

Fonds monétaire international, © 2000

ix, 148 p.

1. Money—Statistics—Handbooks, manuals, etc.

2. Finance—Statistics—Handbooks, manuals, etc. I. International Monetary Fund.

HG219.M66 2000

Index compris

ISBN 1-58906-015-6

Prix: 35,50 dollars E.U.

Les commandes doivent être adressées à:

International Monetary Fund, Publication Services

700 19th Street N.W., Washington, DC 20431 (U.S.A.)

Téléphone: (202) 623-7430 Télécopie: (202) 623-7201

Adresse électronique: publications@imf.org

Internet: http://www.imf.org

Table des matières

Avant-propos

Les crises financières des années 90 ont mis en lumière les déficiences du système financier international et rappelé ainsi que, si elle procure des avantages importants, la mondialisation n’est pas exempte de risques. Face à cette situation, la communauté internationale s’est mobilisée pour renforcer l’architecture du système financier international, c’est-à-dire les institutions, marchés et pratiques auxquels les gouvernements, les entreprises et les particuliers ont recours dans l’exercice de leurs activités économiques et financières. Le renforcement de cette «architecture» consiste en particulier à élaborer et appliquer des normes universellement acceptées, dont le respect contribuerait au bon fonctionnement des économies au niveau national, condition préalable à l’établissement d’un système international performant.

Par un processus de concertation, le FMI a mis au point, dans ses principaux domaines de compétence, des normes ou codes de bonnes pratiques, dont certains ont pour but de guider les pays membres dans la communication au public de leurs données économiques et financières. Ces normes—la Norme spéciale de diffusion des données et le Système général de diffusion des données—sont, à certains égards, des indicateurs de la pratique à suivre pour la diffusion des données. En complément et dans le prolongement de cette initiative, le FMI a en outre redoublé d’efforts pour aider les pays à améliorer la qualité de leurs données, notamment par l’élaboration de directives universellement acceptées sur la méthodologie statistique. C’est ainsi que j’ai le grand plaisir de présenter ici le Manuel de statistiques monétaires et financières, qui s’avérera, j’en suis convaincu, un outil très utile aux pays qui cherchent à améliorer leurs statistiques relevant de cette catégorie. Le Manuel, qui est le premier ouvrage de ce type dans le domaine des statistiques monétaires et financières, se range aux côtés des autres manuels consacrés par le FMI à la méthodologie statistique—le Manuel de la balance des paiements et le Manuel de statistiques de finances publiques. Comme c’est le cas pour ces deux manuels, les concepts définis dans le présent manuel concordent avec ceux du Système de comptabilité nationale 1993 des Nations Unies.

Le Manuel de statistiques monétaires et financières est le produit d’une étroite concertation entre le Département des statistiques du FMI et des experts en statistiques monétaires et financières de pays membres et organisations internationales et régionales. Je tiens à remercier tous les experts qui ont participé à cette tâche pour leur aide précieuse ainsi que pour l’esprit de collaboration dont ils ont fait preuve. Je tiens également à recommander le Manuel à ceux qui sont chargés d’établir les statistiques monétaires et financières et à appeler les pays à adopter les concepts qui y sont définis pour élaborer les statistiques qu’ils communiquent au public ainsi qu’au FMI.

Horst Köhler

Directeur général

Fonds monétaire international

Préface

Le Manuel de statistiques monétaires et financières est le plus récent des recueils de directives internationales publiés par le Fonds monétaire international sur la méthodologie statistique. Le Manuel, qui est par nature un ouvrage de référence, a pour but de guider les pays dans la présentation des statistiques monétaires et financières. Il offre une panoplie d’outils servant à identifier, classer et comptabiliser les stocks et flux d’actifs et passifs financiers, décrit les cadres types de présentation des données à des fins analytiques et définit, à l’intérieur de ces cadres, un ensemble d’agrégats utiles à l’analyse. Les concepts et principes énoncés dans le Manuel concordent avec ceux du Système de comptabilité nationale 1993.

Le Manuel a été conçu principalement pour venir en aide aux statisticiens, chevronnés ou novices, qui sont chargés d’établir ou de mettre à jour les statistiques monétaires et financières nationales. Il peut être utile également à ceux qui élaborent, ou utilisent, d’autres statistiques macroéconomiques, en les aidant à comprendre les relations unissant les diverses catégories de statistiques. Sa fonction étant de guider les pays dans la présentation de leurs statistiques monétaires et financières, le Manuel ne décrit pas comment les statistiques doivent être établies—c’est-à-dire les sources de données servant à élaborer les statistiques ou les méthodes à appliquer à cet effet—ni ne fournit des conseils pratiques sur des questions telles que la fréquence de publication des statistiques. Le FMI formulera des recommandations précises de ce type, en s’inspirant des principes du Manuel, dans le cadre de ses travaux d’assistance technique et de formation avec ses pays membres.

Les divers projets de Manuel ont pu être améliorés grâce aux observations formulées par les pays membres et, en particulier, par les participants aux réunions des experts régionaux et nationaux tenues au FMI en novembre 1996 et février 2000. Le FMI a grandement tiré profit des interventions et commentaires desdits participants, et en a tenu compte pour produire cette version du Manuel, premier ouvrage du genre dans ce domaine des statistiques. Les services du FMI tiennent à remercier de leur contribution les participants aux réunions dont le nom figure ci-après.

Afrique du SudDr. J. P. van den Heever
Afrique du SudM. Vukami V. Mamba
AllemagneM. Günter Kleinjung
Arabie SaouditeM. Emad Al-Qadheeb
Arabie SaouditeM. Ahmed Al-Owsame
AustralieM. Bob McColl
BelgiqueM. Rudi Acx
BrésilM. Bruno Mauricio Ribeiro
CanadaM. Jean-Pierre Aubry
ChineM. Wang Xiaoyi
ColombieM. Carlos Varela Barrios
EgypteM. Ahmed M. Abd El-Kader
États-UnisM. Christopher L. Bach
États-UnisM. Albert Teplin
FranceM. Marc Chazelas
IndeM. Deepak Mohnaty
IranM. Assadollah Monajemi
ItalieM. Emerico A. Zautzik
JaponM. Satoru Hagino
JaponM. Masaaki Kanno
MexiqueMme Elisa Borja Aburto
NorvègeM. Vetle Hvidsten
Pays-BasDr. Pim Kramer
PérouMme Socorro Heysen
PhilippinesM. Diwa C. Guinigundo
Royaume-UniM. Christopher B. Wright
RussieMme Nadejda Ivanova
SuisseM. Robert Fluri
VenezuelaMme Nancy Sulvarân de Sardi
BCEM. Patrick Sandars
BCEAOM. SethAboh
CEMLAM. Roberto Ibarra
Fonds monétaire arabeM. Salih H. Agban

Le Manuel est publié dans plusieurs langues: anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe.

La Directrice du Département des statistiques

Fonds monétaire international

Carol S. Carson

    Other Resources Citing This Publication