Article

Politiques: Développement: des progrès notables, mais il faut redoubler d’efforts

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
June 2006
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Après les réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale, les ministres des finances ont participé au dialogue spécial de haut niveau du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) le 24 avril à New York, avec le FMI, la Banque mondiale, l’OMC et la CNUCED. En séance plénière, Agustín Carstens, Directeur général adjoint du FMI, a rendu compte des résultats de la réunion du CMFI. Les participants ont examiné les progrès de la mise en œuvre du Consensus de Monterrey sur le financement du développement et les résultats du Sommet mondial des Nations Unies de 2005.

Kofi Annan, Secrétaire général de l’ONU, a noté que le sommet mondial de 2005 avait fait progresser le développement dans le monde, surtout en ce qui concerne l’aide et l’allégement de la dette. Les pays se sont engagés à adopter avant la fin de 2006 de vastes programmes nationaux de développement en vue d’atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Ces programmes doivent s’appuyer sur les efforts existants, notamment les documents de stratégie pour la réduction de la pauvreté, et cibler des résultats mesurables.

Mais il faut redoubler d’efforts, a déclaré M. Annan, qui s’est dit préoccupé par le manque de progrès dans le cycle de Doha. Il a engagé à respecter les délais ambitieux fixés lors de la réunion ministérielle de l’OMC de décembre dernier à Hong Kong et a souligné que l’initiative d’aide au commerce devrait être appliquée rapidement et financée dans son intégralité.

Les participants ont examiné diverses questions connexes dans des tables rondes.

Stratégies nationales de développement. Selon les participants, les pays devraient établir une seule stratégie nationale en s’appuyant sur les mécanismes existants qui intègrent divers aspects du développement et les engagements internationaux, tels que les OMD et la politique commerciale. Ces stratégies doivent être prises en charge par les pays et tenir compte du contexte propre à chacun d’entre eux. S’il est important de mobiliser des ressources intérieures, les participants ont souligné la nécessité d’accroître le niveau et l’efficacité de l’aide et d’aligner celle-ci sur les priorités des pays.

Programme de travail de Doha et aide au commerce. Les participants sont convenus que le succès du cycle de Doha renforcerait la capacité des pays d’accélérer et de pérenniser la croissance, ainsi que de réduire la pauvreté, et ils ont souligné l’importance de progrès rapides dans ce domaine. Ils ont salué l’initiative d’aide au commerce, tout en soulignant que celle-ci ne doit pas remplacer une véritable libéralisation des échanges, ni des progrès dans les négociations commerciales. Cette initiative doit offrir un financement stable, prévisible et non conditionnel pour le renforcement des capacités et le commerce, et s’ajouter à d’autres formes d’aide au développement.

Viabilité de la dette. Les participants ont noté qu’une croissance adéquate, soutenue par la bonne gouvernance, la transparence et un climat des affaires favorable, est essentielle pour éviter une dette insoutenable. Beaucoup de participants ont averti que les pays emprunteurs doivent bien gérer leur dette et que les prêteurs doivent observer de bonnes pratiques de prêt. Les participants ont encouragé la communauté internationale à mieux évaluer le risque de surendettement et à proposer des mesures visant à réduire au minimum ce risque. L’allégement de la dette doit s’ajouter à l’aide, et non la remplacer.

Aide aux pays en développement à revenu intermédiaire. Les participants ont noté la diversité du niveau de développement économique et de la taille des pays à revenu intermédiaire, et ont indiqué que certains ont des problèmes similaires à ceux des pays à faible revenu. Les pays à revenu intermédiaire ont besoin d’une analyse individuelle et d’une aide adéquate de la communauté internationale. Certains participants ont appuyé la mise en place de nouveaux instruments, ainsi qu’une augmentation de l’espace politique afin de pouvoir appliquer des mesures anticycliques. Ils ont aussi mis l’accent sur l’accroissement de l’investissement privé, l’établissement de partenariats publics–privés et la bonne gouvernance.

Jones Morco et Patrick Cirillo

FMI, Département du Secrétariat

Laura Wallace

Rédactrice en chef

Sheila Meehan

Rédactrice principale

Elisa Diehl

Directrice de production

Jeremy Clift

Christine Ebrahim-zadeh

Ina Kota

Rédacteurs

Maureen Burke

Lijun Li

Assistantes principales de rédaction

Kelley McCollum

Assistante de production en chef

Julio Prego

Graphiste

Graham Hacche

Conseiller principal

Édition française

Division française

Services linguistiques

Alfred Detchou

Traduction

Catherine Helwig

Correction & PAO

Le Bulletin du FMI (ISSN 0250-7412) est aussi publié en anglais (IMF Survey) et en espagnol (Boletín del FMI). Aux 22 numéros qui paraissent chaque année s’ajoute un supplément annuel (L’ABC du FMI). Les opinions et les informations contenues dans le Bulletin ne représentent pas nécessairement la position officielle du FMI, pas plus que les cartes publiées, qui sont extraites de l’Atlas mondial du National Geographic (6e édition). Les articles du Bulletin, hormis les photos et illustrations, peuvent être reproduits à condition que la source soit citée. Le courrier à la rédaction doit être adressé à Current Publications Division, Room 7-106, IMF, Washington, DC 20431 (U.S.A.). Téléphone: (202) 623-8585; e-mail: Imfsurvey@imf.org.

Abonnement annuel: 120 dollars EU pour les entreprises et les particuliers. Demandes d’abonnement au Bulletin du FMI ou aux autres publications du FMI: Publication Services, Box X2006, IMF, Washington, DC 20431 (U.S.A.).

Téléphone: (202) 623-7430; fax: (202) 623-7201;

e-mail: publications@imf.org.

Expédition par courrier première classe pour le Canada, les États-Unis et le Mexique, et par avion pour les autres pays.

Other Resources Citing This Publication