Article

Forum: Chine et Inde: regard sur deux géants

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
July 2006
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

En matière de croissance, la Chine et l’Inde font figure de vedettes parmi les plus grandes économies du monde et, comme l’a indiqué Wanda Tseng à un forum du livre organisé le 18 mai par l’Institut du FMI, «il ne se passe guère de semaine sans que leurs réformes, leurs résultats et leurs perspectives économiques ne fassent l’objet d’un article ou d’un débat dans une publication internationale».

On a tendance à penser que les deux pays émergents sont des mastodontes plus ou moins comparables. Mais le sont-ils vraiment? Jerald Schiff (FMI), Nicholas Lardy (Institute for International Economics) et Arvind Panagariya (université Columbia) ont tenté de répondre à cette question au cours du forum dirigé par Mme Tseng et consacré au nouveau livre qu’elle vient de publier avec David Cowen (FMI), India’s and China’s Recent Experience with Reform and Growth.

Une différence d’échelle

Selon M. Lardy, lorsqu’on parle de la Chine et de l’Inde aujourd’hui, on n’a pas souvent conscience de l’énorme différence de taille entre les deux pays (voir graphique). Certes, les rythmes de croissance convergent en raison du dynamisme de l’Inde depuis une dizaine d’années, mais «la Chine reste une économie beaucoup plus grande que l’Inde».

M. Schiff a rappelé qu’en ce domaine, il faut relativiser. Une comparaison avec la Chine «fixe la barre très haut pour l’Inde», mais si l’on cesse de prendre la Chine comme référence, les résultats de l’Inde sont remarquables, comme le seraient ceux de tout pays ayant fait preuve de la même vitalité dans le secteur des services et le secteur manufacturier.

Géants mais différents

L’économie de la Chine est trois fois plus grande que celle de l’Inde et contribue beaucoup plus à la croissance économique mondiale. (échelle)

1Chiffres de 2005.

2Chiffres de 2000–04.

3Chiffres de 2004.

Sources: autorités chinoises et indiennes; Economist Intelligence Unit; Goldman Sachs; Institut de statistique de l’UNESCO.

Note: bn$ = billions de dollars; md$ = milliards de dollars.

Le facteur politique

Bhabani P. Misra, Administrateur du FMI pour l’Inde, le Sri Lanka, le Bangladesh et le Bhoutan, renchérit que l’économie chinoise a connu un «développement fantastique, quelle que soit la base de comparaison». Mais, à son avis, les études comparant les résultats économiques de l’Inde et de la Chine ne considèrent pas suffisamment le rôle du système démocratique de l’Inde — fondé sur le dialogue, le débat et la recherche du consensus — en ce qui concerne le rythme relatif et la nature de la croissance. Selon M. Misra, ce facteur pourrait expliquer une bonne partie des différences frappantes entre l’Inde et la Chine en matière économique.

Estimant qu’il y a eu «beaucoup plus de changements en Chine sur le plan de la gouvernance qu’on ne l’admet généralement», M. Lardy a cité une loi administrative du début des années 90 permettant aux citoyens de poursuivre l’État en justice. Des milliers d’entre eux l’ont fait, ont gagné leur procès et obtenu des dédommagements, a-t-il affirmé.

La croissance relativement lente en Inde tient-elle en partie à des raisons politiques? Le développement est-il plus lent dans une démocratie? M. Panagariya a souligné que la recherche du consensus et la mise en place de nouvelles politiques prennent plus de temps en Inde, mais, soutient-il, «la démocratie en vaut la peine». L’avenir dira dans quelle mesure les deux PC (l’ordinateur personnel et le parti communiste) peuvent coexister, ajoute M. Panagariya.

À terme, a déclaré M. Panagariya, la Chine devra devenir une démocratie et l’Inde pourrait la dépasser. Il ne faudrait pas exagérer les incohérences du régime politique indien. L’Inde a lentement mené à bien ses réformes et devrait désormais se concentrer sur des actions politiquement réalisables.

Ina Kota

FMI, Département des relations extérieures

Laura Wallace

Rédactrice en chef

Sheila Meehan

Rédactrice principale

Elisa Diehl

Directrice de production

Christine Ebrahim-zadeh Ina Kota

Rédactrices

Maureen Burke Lijun Li

Assistantes principales de rédaction

Kelley McCollum

Assistante de production en chef

Julio Prego

Graphiste

Graham Hacche

Conseiller principal

Édition française

Division française

Services linguistiques

Alfred Detchou

Traduction

Catherine Helwig

Correction & PAO

Le Bulletin du FMI (ISSN 0250-7412) est aussi publié en anglais (IMF Survey) et en espagnol (Boletín del FMI). Aux 22 numéros qui paraissent chaque année s’ajoute un supplément annuel (L’ABC du FMI). Les opinions et les informations contenues dans le Bulletin ne représentent pas nécessairement la position officielle du FMI, pas plus que les cartes publiées, qui sont extraites de l’Atlas mondial du National Geographic (6e édition). Les articles du Bulletin, hormis les photos et illustrations, peuvent être reproduits à condition que la source soit citée. Le courrier à la rédaction doit être adressé à Current Publications Division, Room 7-106, IMF, Washington, DC 20431 (U.S.A.). Téléphone: (202) 623-8585; e-mail: Imfsurvey@imf.org.

Abonnement annuel: 120 dollars EU pour les entreprises et les particuliers. Demandes d’abonnement au Bulletin du FMI ou aux autres publications du FMI: Publication Services, Box X2006, IMF, Washington, DC 20431 (U.S.A.).

Téléphone: (202) 623-7430; fax: (202) 623-7201;

e-mail: publications@imf.org.

Expédition par courrier première classe pour le Canada, les États-Unis et le Mexique, et par avion pour les autres pays.

Other Resources Citing This Publication