FMI Bulletin Vol.35, No.17 Septembre 2006

Article

Indonésie: accélérer les réformes pour réduire la pauvreté et le chômage

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
September 2006
Share
  • ShareShare
Information about Asia and the Pacific Asia y el Pacífico
Show Summary Details

Malgré les dégâts causés par le tremblement de terre et les tsunamis, déclare le FMI dans son récent bilan économique, l’Indonésie a progressé allègrement ces dernières années, affichant en 2005 une croissance record en neuf ans. Les carences macroéconomiques ont aussi diminué: la dette publique est en baisse, le secteur bancaire obtient de meilleurs résultats et les vulnérabilités s’amenuisent. La bonne gestion macroéconomique a rétabli la crédibilité des politiques, suscitant l’afflux des capitaux. En conséquence, les réserves ont atteint des sommets et permis le paiement partiel anticipé des créances du FMI en juin 2006.

La croissance a ralenti début 2006 en raison de la hausse du prix du carburant et des taux d’intérêt survenue l’automne dernier pour rétablir la confiance des marchés financiers. Toutefois, l’inflation étant orientée à la baisse, les taux d’intérêt devraient baisser et, grâce en partie à l’accélération prévue des dépenses publiques, la croissance du PIB réel devrait atteindre 5,2 % en 2006. Mais la situation pourrait encore se dégrader. La contraction des marchés financiers mondiaux pourrait empêcher la détente escomptée des taux d’intérêt intérieurs et le renchérissement du pétrole risque d’avoir un impact négatif sur le budget, la croissance et l’inflation.

Indonésie200320042005Proj.

2006
PIB réel (variation en pourcentage)4,85,15,65,2
Prix à la consommation (variation en %; fin de période)5,26,417,17,0
Réserves brutes (milliards de dollars; fin de période)36,336,334,740,8
Dette extérieure totale (en % du PIB; fin de période)57,754,047,639,0
Sources: autorités indonésiennes et estimations des services du FMI.
Sources: autorités indonésiennes et estimations des services du FMI.

Les administrateurs du FMI félicitent la Banque d’Indonésie pour sa prudence dans la baisse des taux d’intérêt et reconnaissent la nécessité de choisir le moment des réductions ultérieures en tenant compte de l’évolution des marchés financiers mondiaux. Ils saluent aussi l’intention des autorités de remédier aux lacunes du secteur bancaire et de renforcer l’intermédiation financière au titre des réformes annoncées dans le secteur financier. En particulier, ils soulignent l’importance de régler les problèmes des deux grandes banques d’État dont les prêts improductifs ont sensiblement augmenté depuis un an et dont la gouvernance reste déficiente.

Selon les administrateurs, le principal défi consiste à stimuler la croissance pour réduire la pauvreté et le chômage. Tout en félicitant les autorités d’avoir adopté un vaste programme de réformes structurelles, ils tiennent à préciser que celles-ci doivent être appliquées résolument en vue d’accroître la confiance des investisseurs et de promouvoir une croissance tirée par le secteur privé.

Pour plus de renseignements, voir les notes d’information au public no 06/77 (Bolivie) et no 06/91 (Indonésie) sur le site Internet du FMI (www.imf.org).

Other Resources Citing This Publication