Journal Issue
Share
Article

Des principes pour les fonds souverains

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
March 2009
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Le Groupe de travail international sur les fonds souverains (IWG) a publié le 11 octobre un ensemble de 24 principes à caractère volontaire visant à maintenir un climat ouvert en matière d’investissement. L’IWG, en outre, a commencé d’étudier la possibilité de créer un groupe international permanent chargé de représenter les fonds souverains. Le groupe, qui représente 26 fonds souverains, a exposé les Principes de Santiago — établis en septembre dans la capitale chilienne — au CMFI.

Aux termes de ces principes, les fonds souverains se fixent les objectifs suivants :

  • Se doter de structures de gouvernance transparentes et saines permettant de disposer de mécanismes appropriés de contrôle opérationnel, de gestion des risques et de responsabilisation.

  • Se conformer à toute réglementation et obligation de communication de l’information financière en vigueur dans les pays où ils investissent.

  • Réaliser leurs investissements sur la base de considérations relatives au risque économique et financier et au rendement.

  • Contribuer au maintien de la stabilité du système financier mondial et de la libre circulation des capitaux et des investissements.

Hamad Al Suwaidi, coprésident de l’IWG, a déclaré que les fonds souverains étaient disposés à faire preuve de plus de transparence et a fait remarquer que les Principes de Santiago engagent spécifiquement les fonds souverains à se soumettre à des obligations en matière d’information. Jaime Caruana, coprésident de l’IWG et Directeur des marchés monétaires et des capitaux du FMI, a noté que les investisseurs qui ont des horizons à long terme contribuent à la stabilité financière. «C’est exactement le rôle que les fonds souverains peuvent jouer, car ils ont ce genre de perspective», a-t-il ajouté.

Other Resources Citing This Publication