Article

Actualité: FMI: un programme ambitieux en vue de l’Assemblée annuelle

Author(s):
International Monetary Fund. External Relations Dept.
Published Date:
July 2006
Share
  • ShareShare
Show Summary Details

Le Directeur général du FMI, Rodrigo de Rato, a présenté un vaste programme auquel l’institution s’attèlera durant les prochains mois en vue de l’Assemblée annuelle des gouverneurs du FMI et de la Banque mondiale, qui se tiendra en septembre à Singapour. Le programme de travail du Conseil d’administration, publié le 22 juin, prévoit des avancées majeures sur trois objectifs clés de la nouvelle stratégie à moyen terme du FMI: renforcer la surveillance, en procédant notamment aux premières consultations multilatérales; formuler des propositions concrètes sur les quotes-parts et la représentation en vue d’un accord à Singapour; et, pour répondre aux besoins des économies émergentes, concevoir un nouvel instrument de prévention des crises et les modalités d’appui aux dispositifs de mise en commun des réserves des pays membres. Le programme énonce en outre les activités prévues pour le reste de 2006.

Le programme de travail du FMI est une feuille de route et un calendrier d’activités pour la mise en œuvre de sa stratégie à moyen terme, conçue pour mieux soutenir la croissance et la stabilité dans un système financier international en mutation rapide et de plus en plus intégré.

Des actions claires sont envisagées dans trois domaines prioritaires:

Surveillance. Les travaux se poursuivent sur la première consultation multilatérale axée sur la résorption des déséquilibres mondiaux. Y participent l’Arabie Saoudite, la Chine, les États-Unis, la zone euro et le Japon.

Les efforts continuent aussi dans la mise à jour d’une décision de 1977 du Conseil d’administration faisant partie des fondements de la surveillance exercée par le FMI. Avant l’Assemblée annuelle, le Conseil se penchera sur le rôle de la surveillance pour promouvoir la stabilité internationale et veiller à ce que les pays membres respectent leurs engagements envers le FMI, et sur les moyens de renforcer la surveillance des taux de change. L’examen de la décision se terminera après les réunions de Singapour.

Les services du FMI s’efforcent en outre d’améliorer l’étude et l’évaluation des politiques de change et d’élaborer un cadre d’analyse pour régler les problèmes du secteur financier dans le cadre de la surveillance des économies nationales.

Gouvernance. M. de Rato a déclaré que, suite aux discussions préliminaires, la formulation de propositions concrètes sur les quotes-parts et la représentation va débuter, et «au moins un débat de fond du Conseil» sera consacré à cette question avant les réunions de Singapour.

Marchés émergents et prévention des crises. En vue de l’Assemblée annuelle, le Conseil d’administration tiendra un débat préliminaire sur les éléments d’un instrument financier voué à la prévention des crises. Une discussion sur les modalités d’appui aux dispositifs de mise en commun des réserves mettra un accent particulier sur l’assistance aux pays membres déjà pourvus de tels dispositifs.

Autres initiatives

Conformément à sa stratégie à moyen terme, le FMI s’efforcera: de recentrer ses conseils aux pays à faible revenu; de mieux ajuster son assistance au renforcement des capacités selon les besoins des pays membres et l’évolution de ses priorités, surtout lorsque la surveillance a mis en évidence des vulnérabilités; et de rationaliser son propre travail pour accroître l’efficacité et la flexibilité de l’institution.

Pays à faible revenu. Afin d’aider les pays à faible revenu à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement, le FMI réoriente ses conseils de politique économique en privilégiant l’absorption effective du supplément d’aide et d’allégement de la dette, la prestation des concours financiers, et les capacités institutionnelles. Avant les réunions de Singapour, le Conseil devrait plancher sur les problèmes de la dette et poursuivre les travaux sur le cadre de viabilité de la dette des pays à faible revenu.

Renforcement des capacités. La stratégie à moyen terme du FMI accorde la priorité à un meilleur alignement des efforts de renforcement des capacités sur les besoins des pays membres et sur l’évolution des priorités de l’institution, surtout en ce qui concerne l’élimination des carences du secteur macroéconomique et financier révélées par la surveillance. En juin, le FMI diffusera des informations sur la meilleure façon d’intégrer les rapports sur l’observation des normes et codes internationaux par les pays dans la surveillance et l’assistance technique du FMI, ainsi que sur les mesures visant à améliorer la clarté et l’actualité de ces rapports.

Rationalisation. Le travail se poursuit sur une panoplie de mesures destinées à rehausser l’efficacité et la souplesse du FMI. En juillet, le Conseil devrait étudier une proposition de rationalisation des politiques et procéder à d’autres examens.

Pour en savoir plus, voir le communiqué de presse du FMI n° 06/138, affiché sur le site www.imf.org.

Other Resources Citing This Publication